CLASSIC AND SPORT CARS

Accueil du site > 9. Les marques... > Austin-Healey > Historique de la marque Austin-Healey

Historique de la marque Austin-Healey

ou Austin Healey

lundi 17 décembre 2007, par C&SC

Une marque qui a représenté pendant 15 ans l’exemple du roadster de sport anglais.

Les modèles emblêmatiques de la marque ont été présentés au Salon Automobile de Londres en octobre 1948, en même temps que la Standard Vanguard 20TS Sport, ancêtre de la TR2.

L’histoire de la marque Austin-Healey commence en 1952 quand Donald Healey , petit constructeur artisanal d’automobiles, spécialité britannique depuis le début du XXème siècle, présente le prototype de la Type 100.

La Donald Healey Motor Company avait été fondée en 1945 et produisait en petites séries des voitures de sport dont la plus connue, la Silverstone, est maintenant très recherchée.

La type 100 a un succès immédiat au salon de Londres en raison de ses performances et de son aspect, et Donald Healey se trouve devant un problème de taille : répondre à la demande avec des moyens de production limités.

C’est le rapprochement avec Leonard Lord, patron de BMC (British Motor Corporation) qui va changer la donne. Le but de Lord était de suivre la trace de Jaguar (avec son XK 120) sur le marché Américain. D’autres suivront dans cette course à l’exportation, dont Triumph et MG ne sont pas les moindres. La puissance d’Austin va permettre des chiffres de production inespérés au prix de l’abandon de la dénomination Healey seule au sein d’une joint-venture. Austin-Healey est né.

Donald Healey produisit aussi une auto avec l’américain Nash sous le nom de Nash-Healey, et plus tard des Jensen-Healey motorisées par Lotus.

On entend par Big Healeys :

- 1) Les roadsters 4 cylindres, construits de 1953 à 1956, c’est-à-dire les 100-4
- 2) Les roadsters 6 cylindres, construits de 1956 à 1962, c’est-à-dire les 100-6 et les 3000 MkI et MkII à 3 carbus.
- 3) Les décapotables 6 cylindres, construits de 1962 à 1967, c’est-à-dire les 3000 MkII à deux carbus et les 3000 MkIII.

Roadster ou décapotable ? (Roadster or convertible ?) (OTS or DHC ?)

- Un roadster a une capote détachable et des side-curtains, des panneaux latéraux comprenant des écrans transparents en plastique sur un cadre métallique. Capote et side-curtains se rangent dans la malle. La protection contre la pluie est forcément moins bonne.
- Une décapotable a une capote repliable, fixée à la carrosserie et des fenêtres montantes à manivelle, le tout offrant une bonne protection contre les intempéries.

Pour s’y retrouver dans les dénominations

A signifie moteur de série A
B signifie moteur de série B

Les chiffres se prennent en suivant en sachant que le chiffre 3 est réservé pour les séries d’usine.

N correspond à opeN : pour roadster
T correspond à Tourer : pour 2+2
J correspond à une décapotable

Tableau récapitulatif des Big Healey



Tableau emprunté au Club Austin Healey France

Pour nous joindre

Cliquez pour aller vers le plan

17 rue des Rochettes
ZI des rochettes
91150 Morigny Champigny

- Tél : 01-60-80-33-59
- Fax : 01-60-80-33-58

info@classic-sport-cars.net

Pour demander un renseignement technique, contacter l’atelier : cv@classic-sport-cars.net
- Claude : 06-33-04-80-47

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette