CLASSIC AND SPORT CARS

Accueil du site > 10. Les grands noms de l’automobile > Henry Ford - Biographie

Henry Ford - Biographie

mardi 8 janvier 2008, par C&SC

Henry Ford est probablement l’un des hommes qui ont le plus influencé l’industrie automobile mondiale en la faisant passer du stade artisanal et luxueux des temps héroïques au stade industriel.

Père de l’assemblage à la chaîne, il a permis la démocratisation de l’automobile. Mais Henry Ford avait une vision globale du marché et accordait des salaires élevés à ses ouvriers pour qu’ils puissent s’acheter des voitures.

L’introduction du modèle T a révolutionné l’industrie et le mode de transport mondial.




Henry Ford en 1919

Henry Ford, un autodidacte.

30 jullet 1863 - 7 avril 1947

Né dans une ferme dans une banlieue rurale de Detroit, son père était Irlandais et sa mère d’origine Belge.

Il ne sut jamais écrire ou parler de manière aisée.

Il a toujours été passionné par la mécanique et en premier par les montres après avoir démonté et remonté une montre reçue de son père. A 15 ans il avait la réputation d’être déjà un horloger expérimenté.

Il démonta ensuite entièrement une des premières autos à essence avant de se faire engager chez Edison à Detroit en 1890 tout en continuant ses travaux personnels dans son garage. En 1893, il passa ingénieur chez Edison

En 1896 il parvint à construire sa première voiture automobile. Malgré le soutien de Thomas Edison, ses activités automobiles finirent par entrer bientôt en conflit avec sa carrière chez Edison et il dut en partir pour fonder la Détroit Automobile Company, dont il se sépara trois ans plus tard, déçu de la mauvaise qualté et du prix des voitures construites, pour construire des voitures de course avec un ami. L’une de ces autos, la 999, remporta une course et lança la carrière de Ford dans l’industrie automobile.

La Detroit Automobile Company continua sa route sous le nom de Cadillac Automobile Company.

Le 16 juin 1903 Henry Ford fonda la Ford Motor Company (ou FoMoCo) avec 10 autres actionnaires, dont les frères Dodge. Progressivement il rachèta les parts de tous ses associés, il en devint Président en 1906 avec 59% des actions et se trouva seul maître en 1919.

La Ford T

En 1907 commencèrent les premières études pour la construction d’un modèle économique et fiable qui sera la Ford model T, sortie le 1er octobre 1908. Cette année là Ford produisait déjà plus d’une voiture américaine sur six. La Ford model T a été présentée officiellement au Salon de New-York en janvier 1909.

La Ford T était une voiture simple à construire, à conduire et surtout à réparer, construite à la chaîne avec moins de 5000 pièces. Il y en a eu près de 16 millions et demi de produites. Les usines Ford étaient déjà intégrées, recevant les matières premières et sortant des autos finies.

La Ford T apportait un certain nombre d’innovations marquantes, comme un volant sur la gauche, bien plus pratique pour conduire sur la droite de la chaussée, ce que toutes les autres compagnies copièrent immédiatement. La voiture était fournie complète avec moteur et transmission. Le moteur quatre cylindres lui-même était coulé d’un seul bloc.

Son prix de $825 en 1908 était si faible (et il baissait chaque année) que dans les années 20 on pouvait dire que la majorité des américains avait appris à conduire sur une Ford T.

En 1914, Ford révolutionna le monde de l’industrie en offrant un salaire de $5 par jour à ses ouviers, soit deux fois plus que tous ses concurrents. Cette politique de l’emploi attira les meilleurs professionnels et les retint chez Ford.

La voiture suivante est la Model A, une quatre cylindres, 3,3 litres, à soupapes latérales, avec une boîte trois vitesses, des freins sur les quatre roues, une robe imitée de celle de la Lincoln, firme dirigée par Ford depuis 1922, et pour la première fois d’un pare-brise incassable en série. Malgré la crise, quatre millions d’exemplaires sont vendus en quatre ans.

En 1922 H. Ford achèta Lincoln pour en confier la direction à son fils Edsel. Lincoln va constituer la division de luxe de Ford.

En 1923 Ford construisait une voiture américaine sur deux.

Dans les années 30, Ford construit essentiellement des V8

En 1938 la marque Mercury a été créée pour s’intercaler entre les gammes de Ford (économique) et de Lincoln (luxueuse).

En 1947, Henry Ford mourut à Dearborn. C’est Henry Ford II, son petit-fils qui prit la suite car Edsel était mort pendant la guerre.

En 1949 apparut la suspension avant indépendante et la suspension arrière semi-elliptique.

1950 vit arriver le changement de vitesses automatique.

En 1952, un moteur six-cylindres moderne de 3,5 litres à soupapes en tête a été présenté et deux ans plus tard, c’est l’ancien moteur V8 à soupapes latérales qui sera modernisé.

En 1955, la Thunderbird est lancée comme une "voiture de luxe personnelle" avec un moteur 5,1 litres de 225 ch permettant d’atteindre 182 km/h. En 1958, elle passe d’une sport deux places a une cinq places. C’est le début de l’ère moderne de Ford.

La Falcon sort en 1960 avec un six-cylindres.

En 1962, la Fairlane semi-compacte a deux motorisations, six et huit cylindres.

A partir de 1962, Ford axe sa recherche vers la course. Les AC Cobra s’équipent de moteurs Ford.

En 1964, Ford lance la Mustang, une voiture compacte semi-GT, à quatre vraies places, équipée d’un V8 de 4,7 litres permettant plus de 180 km/h. Elle existe aussi en version six cylindres de 120 ch.

En 1967, 68 et 69 les Ford GT trustent les victoires en courses GT avec, en particulier les 3 premières places au Mans en 67 et 68, et une vingtaine des victoires en Nascar..

Ford a démontré qu’il savait le faire.

Pour nous joindre

Cliquez pour aller vers le plan

17 rue des Rochettes
ZI des rochettes
91150 Morigny Champigny

- Tél : 01-60-80-33-59
- Fax : 01-60-80-33-58

info@classic-sport-cars.net

Pour demander un renseignement technique, contacter l’atelier : cv@classic-sport-cars.net
- Claude : 06-33-04-80-47

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette