CLASSIC AND SPORT CARS

Accueil du site > 3. Restauration > Restauration d’une voiture ancienne : Jaguar Type-E série 1

Restauration d’une voiture ancienne : Jaguar Type-E série 1

Restauration totale d’un coupé

jeudi 2 août 2007, par C&SC

Nous assurons la restauration totale de la voiture, c’est-à-dire de la carrosserie, de la mécanique, de la sellerie...

Après un temps d’expertise (voir cette section) qui permet d’estimer les travaux à effectuer et leur caractère raisonnable ou non, c’est avec le propriétaire que les décisions se prennent.


Le point de départ

A la descente du bateau

L’auto présente bien de loin. D’un peu plus près on remarque des zones de corrosion perforante qui semblent la disqualifier pour une restauration.

Un examen plus approfondi permet de s’apercevoir que la structure est bonne, de même que la mécanique.

L’historique de la voiture est intéressant.

Il est décidé d’entreprendre la restauration après accord du propriétaire.

Mécanique

La mécanique pose, en général, peu de problèmes. Toutes les pièces se trouvent pour ce genre de voitures.

Un moteur de Jaguar type-E série 1 en bon état d’origine

JPG - 148.3 ko
Moteur avant restauration
Côté droit

Une autre vue

JPG - 52.5 ko
Moteur

Remise en place du moteur après rénovation mécanique

JPG - 64 ko
Remontage du moteur

Le même moteur refait à neuf en place

JPG - 150.4 ko
Moteur refait à neuf

Carrosserie

La carrosserie portait de nets signes d’usage, pour ne pas dire d’usure. L’essentiel du travail se trouvait là.

Le capot d’une Type-E n’est pas en une seule partie, les portions sont soudées entre elles et peuvent se remplacer

JPG - 26.9 ko
Capot d’origine

Les bas de ciasse étaient probablement les parties de la voiture qui avaient le plus souffert.

JPG - 42.5 ko
Bas de caisse
JPG - 47.4 ko
Bas de caisse
JPG - 52.8 ko
Bas de caisse latéral
JPG - 39.4 ko
Bas de caisse

L’ensemble de la caisse doit être revue, sablée, décapée, poncée et passée en aprêt avant peinture.

JPG - 34.4 ko
Caisse deshabillée

Après travaux de carrosserie proprement dite, le capot est préparé à la peinture.

JPG - 29 ko
Capot en réfection

La caisse avec les “Tours Eiffel” remontées.

JPG - 32.3 ko
Caisse avec les "tours Eiffel"

Le travail de peinture est fini

JPG - 45 ko
Caisse après peinture

Intérieur

L’essentiel du travail intérieur est de tout démonter avant de refaire la sellerie. Ce travail est fastidieux, mais il est surtout long et donc coûteux. Ceci entre en ligne de compte dans une restauration. Il n’y a pas de bonne peinture sans un démontage total, intérieur et exterieur.

Le deshabillage est en cours

JPG - 64.9 ko
Intérieur : cours de démontage

Tout est dépouillé.

JPG - 61.9 ko
Intérieur deshabillé

Un nouveau faisceau électrique est mis en place, à l’identique.

JPG - 69.6 ko
Faisceau électrique neuf

Le travail de sellerie commence alors.

JPG - 43 ko
Sellerie

Et le résultat

JPG - 67.2 ko
JPG - 33.3 ko
Vue latérale

Une voiture neuve

Voir les autres exemples de restauration ici.

Pour nous joindre

Cliquez pour aller vers le plan.

15 rue des Rochettes
ZI des rochettes
91150 Morigny Champigny

- Tél : 01-60-80-33-59
- Fax : 01-60-80-33-58

info@classic-sport-cars.net

Pour demander un renseignement technique, contacter l’atelier : cv@classic-sport-cars.net
- Claude : 06-33-04-80-47

Répondre à cet article

7 Messages de forum

  • !!!

    27 décembre 2006 18:45, par Un visiteur de votre site (super)
    Quelles photos... vraisemblables !

    Répondre à ce message

    • !!! 3 février 2007 23:44, par C&SC
      Oui, absolument... Venez nous voir, vous allez comprendre ! ;-)

      Répondre à ce message

      • Coût total ?! 10 septembre 2007 17:50
        Bonjour, quelle est le coût total d’un telle restauration (et le temps passé dessus) ? Merci :) Cordialement

        Répondre à ce message

        • Coût total ?! 10 septembre 2007 19:23, par C&SC

          Tout dépend du type de voiture, de son état initial et de ce que vous voulez en faire. Il y a plus de travail, parce que l’auto est plus compliquée pour une Jaguar Type E que pour une TR3.

          Aux deux extrèmes et sans compter l’achat de la voiture :
          - Pour une TR3 saine, tournante et roulante et "présentant bien" telle que celle-ci dont la restauration ne va pas demander de travaux de structure, ni de gros travaux de carrosserie et une fiabilisation moteur, une restauration quasi totale va atteindre à peine 10.000€.
          - Pour une Type E comme celle que vous prenez en exemple, qui était en bien moins bon état, la restauration a été absolument totale, "jusqu’aux boulons" avec quelques améliorations, on tourne plus vers les 40.000€.

          Répondre à ce message

  • Restauration Jaguar Type-E série 1

    18 novembre 2007 17:29
    C EST APPAREMENT VU LES PHOTOS UNE SPLENDIDE RENOVATION DE TYPE E BRAVO JE POSSEDE MOI MEME UNE SERIE 2 ROADSTER QUE JE RENOVE MOI MEME MECANIQUE TOLERIE ET PEINTURE MAIS DEVANT L AMPLEUR DE VOTRE TACHE JE VOUS FELICITE

    Répondre à ce message

    • Restauration Jaguar Type-E série 1 18 novembre 2007 17:35, par PIERRE DARNE
      superbe renovation JE CONNAIS LE SUJET PAR COEUR AYANT MOI MEME RESTAURE MA TYPE E DE FOND EN COMBLE EN AMATEUR PASSIONNE ENCORE CHAPEAU A TOUT HAZARD JE CHERCHE 3 CARBURATEURS SU ET LES PIPES A LA PLACE DE 2 STROMBERG MERCI ET ENCORE BRAVO

      Répondre à ce message

      • Restauration Jaguar Type-E série 1 18 novembre 2007 19:09, par C&SC
        Merci de ces aimables commentaires.
        Nous pouvons chercher ces carbus avec leurs pipes, juste un détail important que vous devez connaître : on trouve parfois des ensembles + pipes 3 carbus étiquetés "type E", mais il faut en être certain car les ensembles de MkX sont plus hauts. Ils se montent sans souci sur le moteur mais ne permettent plus de fermer le capot.

        Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette