CLASSIC AND SPORT CARS

Accueil du site > 9. Les marques... > BMW > BMW 2002 et dérivés

BMW 2002 et dérivés

Caractéristiques et Guide d’achat

lundi 11 juin 2007, par C&SC

La 2002 a servi de détonateur à l’image jeune et sportive de BMW.

Née avec les années 70, elle est tombée à point pour servir de faire-valoir à une génération de jeunes cadres dynamiques et célibataires.


La série 2002

La large gamme des BMW 02 a connu un franc succès lié à la conception même du modèle et à l’opportunité de son lancement. Le suffixe 02 signifie deux portes et cette gamme de coupés 2+2 (en réalité ce sont des coachs : 2 portes, 4 vitres latérales, 4 places). Lancée à l’aube des 30 glorieuses, elle a immédiatement trouvé sa clientèle parmi les jeunes cadres dynamiques de la génération baby-boomers.

Une ligne agressive et des couleurs d’époque

Ce coup de chance a lancé la marque BMW, jusque là un peu ronronnante, et ses conséquences se font encore sentir dans l’image et le succès de la marque.

Le modèle précurseur, présenté au salon de Genève en 1966, était la 1600-2. Le 2 indiquait qu’il s’agissait d’une deux portes alors que la berline s’appelait simplement 1600. De 1600-2 on passera à 1602 et plus tard 1802 pendant qu’entre temps sera sortie la 2002.

de la 1602 à la 2002, une ligne identique (ici une 1802)

C’est en 1968 que vont sortir la 2002 et la 2002ti. Le suffixe « ti » signifie « turismo internazionale ». La 2002 tii, modèle du haut de cette gamme, ne sortira qu’en 1971, équipée d’un moteur de 130 cv.

Après la 2002 Turbo de 170 cv en 1973, la série 2002 se termine en 1975 avec la 1502 qui laisse la place à la première voiture de la « série 3 ».

La gamme 2002 a eu un franc succès, elle a cependant pâti de la crise pétrolière de 1973, mais la 2002 est restée un modèle à part suscitant l’envie.

Morphologie

Les différences sont excessivement minces entre les divers modèles de la série. La 1600 diffère peu de la 2002. La 2002 ne diffère quasiment pas de la 2002ti ou de la 2002tii en dehors des inscriptions spécifiques. La Turbo est un peu plus reconnaissable avec ses bandes style course, son becquet arrière, son spoiler avant (noté 2002 Turbo à l’envers, comme les ambulances…) et ses élargisseurs d’ailes.

Structure

Le châssis et la carrosserie dérivent des berlines avec cependant une réduction de 20 cm de longueur et de 8,5 cm de largeur. Cette réduction porte essentiellement sur la carrosserie ce qui fait que le quadrilatère de sustentation donc la tenue de route sont excellents.
Cette réduction améliore encore le poids et la taille est celle d’un coupé 2+2, un 4 places optionnelles, plus que d’un coach.

2002 vue de l’arrière avec ses feux "à la Ferrari"

Sur le plan esthétique, les feux arrière ronds des premiers modèles cherchent à rappeler ceux des Ferrari, plus tards les feux ont été carrés.

Feux arrière tardifs

Une formule « hatchback », la 2002 Touring a eu, en fait, peu de succès.

1602 Touring

La mécanique

La 2002 est motorisée par un 4 cylindres de 2 litres à arbre à cames en tête de 100, 120 et 130 cv respectivement pour les 2002, 2002ti et 2002tii. Ce qui fait la différence c’est l’alimentation. On passe, en montant dans la gamme, d’un carburateur Solex simple corps à un double corps, puis à une injection Kugelfischer PL04 pour la tii. La Turbo bénéficiant elle, de plus d’un ... turbo.

La boite de vitesse montée de série était une boite manuelle à 4 vitesses, mais une boite 5 et même une boite automatique étaient en option.

Appui routier

Les suspensions sont indépendantes sur les 4 roues avec barres anti-roulis et système McPherson à l’avant. Le freinage est assuré par un double circuit assisté avec disques avant et tambours arrière.
La Turbo bénéficiait de disques ventilés, de roues plus larges et d’alliage en option.

Intérieur

L’intérieur ne détone pas des productions germaniques, surtout de l’époque : noir, fonctionnalité et indigence sont les maîtres mots. En effet, il est surprenant que le compte-tours et le manomètre de pression d’huile ne fassent pas partie des équipements de série sur ces modèles sportifs.

Une rigueur typiquement allemande

Quant au confort il est des plus ferme et germanique, pour ne pas dire indigent lui aussi. Il n’y a pas de sièges dignes d’une voiture capable de rouler vite et à l’arrière on ne trouve que des entrebâilleurs pour les vitres.

Comportement routier

La force de la série 2002 s’exprime là. Ces voitures sont très correctement motorisées, petites, légères, bien assises, bien suspendues et bien freinées. Ce sont des routières agréables à conduire, même si le terme de grandes routières ne leur convient pas tout à fait en raison des réserves sur le confort.

Différences entre les divers modèles

Les 2002 et 2002ti sont brillantes, dynamiques, souples et rapides. Les vitesses se passent bien, facilement guidées par une boite précise.
La 2002tii est clairement un haut de gamme sportif et son 4 cylindres seulement lui permet cependant un 0 à 100 km/h en moins de 10 secondes et des performances comparables à une 6 cylindres au prix d’une moins grande souplesse et d’une certaine susceptibilité sur sol mouillé (et c’est encore pire pour la Turbo, Cf. infra).

La 2002tii, haut de la gamme 02 est probablement le meilleur choix

Quant à la 2002 Turbo c’est la seule de la gamme à dépasser les 200 km/h (210), mais comme toute auto équipée de turbo, elle ne donne pleinement sa mesure qu’à des régimes élevés et ne profite pas de la souplesse de ses homonymes de début de gamme. Pire, les reprises du turbo en sortie de courbe sur sol mouilé peuvent être plus que déroutantes, voire dangereuses par leur brutalité.

Au total

Les 2002 sont déjà des classiques ; pas très chères, amusantes à conduire et capables sur le plan mécanique et routier. L’entretien est simple et les pièces relativement faciles à trouver (sauf pour la Turbo). Leurs faiblesses se trouvent dans l’indigence de leur confort et de l’aménagement intérieur et leur propension à rouiller, comme toute bonne classique.

La Turbo est aisément reconnaissable, elle est plus rapide et moins souple

Pour nous joindre

Cliquez pour aller vers le plan

15 rue des Rochettes
ZI des rochettes
91150 Morigny Champigny

- Tél : 01-60-80-33-59
- Fax : 01-60-80-33-58

info@classic-sport-cars.net

Pour demander un renseignement technique, contacter l’atelier : cv@classic-sport-cars.net
- Claude : 06-33-04-80-47

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette