CLASSIC AND SPORT CARS

Accueil du site > 9. Les marques... > BMW > BMW ISETTA (1954-62)

La première Microcar

BMW ISETTA (1954-62)

Caractéristiques et Guide d’achat

vendredi 15 juin 2007, par C&SC

Futuriste et bon marché, trop futuriste et trop bon marché, cette mini voiture mit presque BMW à plat.

On l’appela "Pot de yaourt", comme plus tard, la Fiat 500 qui était de 5 ans sa cadette.


L’Isetta

L’Isetta était une mini voiture originale conçue par ISO, une entreprise italienne et fabriquée sous licence dans divers pays d’Europe, par BMW. En France, elle était produite sous la marque Velam.

Une voiture minuscule, très pratique en ville

C’était une voiturette à 4 roues et deux places mûe par un moteur de moto, conçue en 1952. Le premier moteur était un 200 cm3 deux temps de 9 cv. Chez BMW c’est un 245 cm3 monocylindre 4 temps donnant 12 CV qui avait été choisi, puis un 300 cm3 de 13 CV. C’était largement suffisant pour une voiture d’un peu plus de 300 kgs et 2,30 m de long qui atteignait 80 puis 85 Km/h.
Malgré sa faible cylindrée et l’époque l’Isetta avait une boite à 4 vitesses (sélecteur au volant). La transmission se faisait par chaînes aux roues arrière.

La forme ,
Elle était très innovante, mélange entre le pot de yaourt (nom qui lui fut donné en France) et la goutte d’eau avec un arrière plus étroit que l’avant. La surface vitrée était très importante, surtout pour une voiture de l’époque et il y avait un toit ouvrant. Ce qui la distinguait surtout était son unique porte frontale. On sortait par l’avant, face au trottoir, puisque la longueur de la voiture permettait de se garer en épi.

Une porte à l’avant, pratique et mal commode à la fois

Le confort était assez rudimentaire.
La suspension d’abord, à peine digne d’une moto avec des blocs de caoutchouc à l’avant et amortisseur à lames et télescopique à l’arrière, mais le freinage reposait quand même sur des freins hydrauliques à l’avant et à l’arrière. Ce qui n’améliorait cependant pas beaucoup la tenue de route en raison de la voie arrière trop étroite.
La caisse en acier était mal isolée sur le plan thermique et phonique. On crevait de chaud l’été et de froid l’hiver dans un vacarme qui n’était sympathique qu’au début.

C’était une sorte de scooter couvert (BMW a récidivé dans les années 2000) qui a eu beaucoup de succès en Allemagne. Le concept était attractif et adapté au climat et le prix modéré.
Vendue un peu moins chère que la 2CV en France, elle n’en avait pas les atouts. Elle était typiquement une voiture urbaine à une époque où l’Europe (surtout la France) était encore essentiellement rurale. Elle pouvait transporter deux personnes et leurs emplettes dans le porte bagages arrière (comme un vélo) alors que la 2CV pouvait transporter 4 personnes et un panier d’œufs dans un champ labouré.

Evolution commerciale
Mais la marge financière était minime et l’Isetta fit plutôt perdre que gagner de l’argent à l’entreprise. BMW était dans le rouge.

La version Velam ne fut plus produite à partir de 1958 alors que la production BMW se poursuivit jusqu’en 1962. L’Isetta BMW a donc été produite à plus de 135.000 exemplaires de 1954 à 1962.

Conseils
Une bonne Isetta peut se trouver pour moins de 10.000€.
Mais attention, encore plus que pour toutes les autres voitures classiques il est important d’acheter une voiture dans le meilleur état possible et complète car la restauration est problématique avec des pièces introuvables.

Les Clubs

Il n’y a pas de Club spécifique à l’Isetta en France, mais rien ne vous empêche d’en créer un...

- Isetta Owners’ Club of Great-Britain
Lien Internet

- Isetta Club Allemagne
Lien Internet

- BMW Club de France
Lien Internet

- Et un site sur les "Pots de Yaourt" et autres microcars
Lien Internet

Pour nous joindre

Cliquez pour aller vers le plan

17 rue des Rochettes
ZI des rochettes
91150 Morigny Champigny

- Tél : 01-60-80-33-59
- Fax : 01-60-80-33-58

info@classic-sport-cars.net

Pour demander un renseignement technique, contacter l’atelier : cv@classic-sport-cars.net
- Claude : 06-33-04-80-47

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette